image banner

Le peuplier

Quelques chiffres

Surface des peupliers en Europe et dans le monde
En 2011, la superficie totale de peupliers dans le monde est estimée à 87 millions d’hectares (contre 78,5 millions d’hectares en 2007). Plus de 88 % des peupliers se situent dans les forêts naturelles, 9% dans les plantations et 3% dans les systèmes agroforestiers et les arbres hors forêt.

Les forêts de peupliers indigènes couvrent d’importantes superficies dans certains pays, notamment le Canada (30,3 millions d’hectares), la Fédération de Russie (24,7 millions d’hectares), les Etats-Unis d’Amérique (17,7 millions d’hectares) et la Chine (2,5 millions d’hectares).

Au niveau des plantations, la Chine affiche la superficie la plus importante (7,6 millions d’hectares), suivie de la France (236.000 hectares*), de la Turquie (125.000 hectares), de l’Espagne (105.000 hectares) et de l’Italie (101.430 hectares).  

La Chine possède également la plus grande superficie de peupliers utilisés en systèmes agroforestiers ainsi qu’en arbres hors forêts (2,8 millions d’hectares en 2011 contre 2,5 millions en 2007 et 1 million en 2004).

Ces surfaces ne demandent qu’à être augmentées et étendues à d’autres Etats Membres afin de répondre aux attentes et besoins qui vont découler des problèmes posés par le changement climatique. D’autant plus que les plantations de peupliers montrent une tendance négative dans huit pays, y compris la Belgique, la Croatie, l’Italie, la France et la Roumanie.

 
Utilisation du bois de peuplier en Europe 
Selon les données présentées dans la « Synthèse des rapports d’activité nationaux sur les activités liées à la culture et à la utilisation du peuplier de 2004 à 2007 » de la Commission Internationale du Peuplier (23e Session de Beijing, Chine) les produits forestiers demeurent le principal objectif de la culture de peupliers, avec 52,7 millions d’hectares mondialement. Il est, par ailleurs, fait état de quelque 21 millions d’hectares de peupliers utilisés pour différents systèmes de protection.

Moteur du développement durable

L’impact le plus important qu’ont les forêts cultivées pour la production de bois est la possibilité de limiter les coupes dans les forêts naturelles ou primaires, aidant ainsi leur conservation en même temps que l’on satisfait la demande mondiale de bois. L’objectif d’une forêt cultivée est la production de bois pour couvrir la demande globale croissante, en accord avec les principes d’une gestion durable du point de vue économique, social et environnemental.

Fort de ces constats, le développement de la culture du peuplier est un élément majeur. Celui-ci correspond en outre aux "Orientations pour la prochaine Commission" de M. Barroso et à la stratégie "UE 2020". Il apporte aussi de nombreuses réponses aux différentes politiques européennes en termes de développement durable, notamment en matière de: 

  • développent économique,
  • développent social,
  • protection environnementale. 


Tous les avantages du peuplier dans le contexte du développement durable sont décrits dans la publication "Le Peuplier : l’arbre du XXIe siècle", disponible sur notre page "Publications".