image banner

Nos défis


Le bois européen de peuplier est le plus qualitatif au monde et pourtant le secteur est confronté à une baisse alarmante, constante et progressive des surfaces plantées.  

Cette baisse est essentiellement due aux restrictions de tous ordres qui pèsent sur sa culture considérée tantôt comme agriculture, tantôt comme forêt, jamais bien positionnée dans les réglementations environnementales et paysagères en vigueur ou en cours d’élaboration. 
 
Une législation claire, de la part de l’Union européenne, en faveur de la forêt et en particulier des peupleraies est absolument nécessaire dans les meilleurs délais au risque de voir disparaître de nombreux acteurs ruraux et industriels. De plus, si elle n’agit pas rapidement, l’Union européenne se trouverait contrainte d’accroître ses importations de bois, malgré les incertitudes actuelles, alors que d’importantes surfaces disponibles existent et peuvent devenir productives en moins de 2 décennies par la mise en place d’une populiculture adaptée. 
 
Par la clarté de sa législation, en faveur de la forêt, l’Union européenne permettra aux Etats Membres de se libérer de contraintes nationales, régionales ou locales qui ne sont, actuellement, que des freins au développement d’une filière qui ne demande qu’à exister et à se développer. 
 
Le peuplier possède de nombreux atouts économiques, sociaux et environnementaux nécessaires à la création d’une économie compétitive, connectée et plus verte. Il serait, dès lors, regrettable de négliger une telle ressource!